Merci de Daniel Pennac

merci


Résumé quatrième de couverture :

Nous sommes au théâtre, nous dans la salle, lui sur scène. On vient de le primer pour l''ensemble de son oeuvre'. Il remercie son monde. Enfin, il essaie : l'important, c'est de remercier. Mais qui ? Comment ? Le jury ? L'équipe ? Les amis ? Les parents ? Tout et tout le monde va passer à la moulinette impitoyable de ce lauréat pas vraiment sympathique, qui semble avoir un compte à régler avec l'humanité entière... ce qui ne l'empêche pas de balancer au passage quelques vérités bonnes à dire, mais pas forcément agréables à entendre... Dans cet exercice de gratitude où le rire le dispute à la fureur, personne ne sort indemne, surtout pas le lauréat.

Petits extraits choisis :

" - Vous avez observé qu'on remercie toujours beaucoup, jamais peu : "Merci beaucoup", oui, "Merci moins ", non. Ne se dit pas. En amour, en revanche, on peut aimer peu, aimer moins, voire beaucoup moins, et le dire : "Je t'aime beaucoup moins", à part l'intéressé(e) ça ne choque personne. Mais "remercier moins", ce n'est pas envisageable. On remercie toujours plus. Le problème avec la gratitute c'est qu"elle est vouée à l'inflation. Contrairement, à l'amour qui, lui, aurait plutôt tendance à....
Geste d'amenuisement. "

Avez vous lu le livre ? qu'en pensez vous ?